Comment dessiner des fleurs coquelicots – stage de peinture à l’huile Artacademie-Paris

Artacadémie

Comment dessiner des fleurs coquelicots – stage de peinture à l’huile Artacademie-Paris

janvier 24, 2019 Blog 0
stage-de-dessin-comment dessiner les fleurs

Nous dessinons des coquelicots sur toile dans stage de peinture à l’huile.

stage-de-dessin-comment dessiner les fleurs

Avez-vous toujours rêvé d’apprendre à dessiner? Dans ce cas, vous devriez suivre un cours sur les classes de maître de notre studio de dessin. Nous sommes engagés dans de nombreux domaines de la peinture thématique, par exemple, nous peignons sur une stage de dessin peinture en coque  licots à l’huile ou autres objets familiers pour la nature morte!

Comment est cette meilleure école d’art d`apprendre le dessin de fleurs?

  • Souvent, dans de telles institutions, les enseignants ne développent pas leur propre style avec l’artiste.
  • Les dessins de tous les «diplômés» sont très similaires.
  • La méthode d’enseignement laisse parfois à désirer, les étudiants après l’obtention du diplôme ne veulent souvent plus dessiner, ou ils décrivent tout pour une copie conforme.
  • Il n’y a pas d’approche individuelle pour les curseurs.
  • Vous pouvez apprendre l’anatomie et la composition en dehors des murs d’une école d’art, mais vous ne perdrez pas votre motivation et le style de l’auteur.
  • À propos, c’est ce que l’on peut apprendre aux master classes.

En quoi ce format de formation est-il utile?

Le fait que vous choisissiez uniquement des classes sur le sujet dont vous avez besoin. Personne ne vous oblige à représenter un vase pendant des jours de congé ou, au contraire, le portrait de quelqu’un. En outre, les classes de maître, en particulier individuelles, peuvent avoir lieu à ce moment et aux jours que vous choisissez vous-même. Encore une fois, cela est beaucoup plus pratique et vous permet également de combiner les loisirs avec les études et le travail scolaires ou universitaires. Si vous décidez de vous inscrire chez nous, ne tardez pas longtemps et apprenez bientôt à écrire des pavots dans une classe de maître!

example de dessin des fleurs

Comment dessiner des fleurs et des coquelicots à l’huile?

Cela semble très difficile au début – un grand nombre de détails, en particulier si vous mettez plusieurs vases et bouquets, des draperies, beaucoup de fruits, etc. Mais la beauté de la nature morte des fleurs est qu’elle sera belle même si vous mettez une fleur dans un verre. L’essentiel est d’organiser correctement l’image et de créer la bonne composition. L’étude de la composition dans les écoles d’art dure tout le semestre. Mais il est possible de comprendre les bases mêmes et les classes de maître, il y aurait un désir.

Les principaux types de compositions dans les natures mortes

Symétrique. Si vous choisissez ce type de composition, l’axe de symétrie coïncidera avec le centre de l’image, c’est-à-dire que le sujet principal sera situé exactement au centre. Le bouquet dans cette position est équilibré, stable. Non moins populaire dans la disposition des objets dans l’image et le schéma du mouvement en forme de S, ou, comme l’appelait l’artiste anglais Hogarth, la «ligne de la beauté» – cela semble déjà plus intéressant car il est dynamique et asymétrique dans la symétrie.

Rappelez-vous la célèbre photo “Matchmaking Major”. Si vous la regardez de près et tracez mentalement une ligne à travers les chaussures de tous les personnages, vous remarquerez que vous avez une ligne ondulée incurvée. La symétrie et l’ordre absolu semblent quelque peu ennuyeux, ne retenez pas l’attention du spectateur, mais nous voulons qu’il ne se sépare pas de la photo! C’est toute la complexité de l’image d’une nature morte de fleurs: vous devez créer une composition intéressante avec des plantes qui, en fait, ne peuvent pas bouger, prendre des poses, etc.

dessin des fleurs facile, comment le faire?
Mais nous pouvons continuer à jouer avec l’asymétrie et à regarder le rythme. Le rythme est la répétition ou l’alternance d’éléments similaires. Un bouquet dans un vase nous permet d’alterner périodiquement et d’arranger des fleurs identiques, leurs nuances, leurs tailles et de les transformer en une sorte d’ornement. Par exemple, dans un bouquet de coquelicots, il peut y avoir une pointe ou des bleuets. Notre tâche sera de les répéter afin qu’ils soient dispersés harmonieusement dans tout le bouquet. En même temps, si vous voulez conserver une symétrie, il est utile de les organiser de manière chaotique, quelque peu délibérément «aléatoire».

Ceci, en passant, est un facteur très important. Si vous voulez voir une image intéressante et diversifiée, vous devez arranger et répéter les fleurs du plus grand au plus petit. Continuons notre exemple. Dans un bouquet de coquelicots, l’un des bleuets peut être grand ouvert, l’autre abaissé ou de profil, et le troisième ne sera qu’un bouton. Un groupe de fleurs est aussi un élément. Un petit groupe de pâquerettes identiques sera perçu par le spectateur du tableau comme un petit groupe monolithique et non comme plusieurs fleurs autonomes. La construction rythmique laisse beaucoup de place au fantasme de l’auteur du bouquet!

La disposition asymétrique d’un bouquet dans une image, par exemple un bouquet de pavots à l’huile dans une classe de maître, semble parfois plus avantageuse que celle strictement symétrique. Cela permet d’arranger quelque chose d’autre sur le tableau, par exemple, comme dans de nombreux tableaux de l’artiste Khrutsky. Le bouquet principal est entouré de fruits, de légumes, de verres, de paniers et autres objets similaires.

Parfois, l’artiste “déplace” un bouquet pour donner un aperçu de ce qu’il a derrière lui – cela peut être un morceau de paysage, un arrière-plan intéressant, un portrait. Un exemple est le tableau de Shilov “La fleur de Ledum a fleuri”, où la fleur-titre est modestement séparée, et le personnage principal de la toile est une vieille femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *