L´énigme du « Jardinier» de Van Gogh résolue.

Artacadémie

07 56 78 00 19

L´énigme du « Jardinier» de Van Gogh résolue.

octobre 1, 2018 Blog 0
atelier artistique paris

Les historiens ont réussi à découvrir le nom de l´homme qui avait posé à Vincent van Gogh pour le portrait du « Jardinier » appartenant aujourd´hui à la Galerie Nationale de l´art moderne à Rome.  

On a pû l´identifier grâce aux mémoires d´un hospitalier ayant travaillé à l´hospice Saint Paule de Mausole en 1889-1890 où l´artiste était patient.

On remarque sur la toile de Van Gogh un maître homme à la mine amicale, habillé en couleurs vives,se trouvant debout devant une clairière verte. Au second plan on voit le jardin de l´hospice. Ce tableau constitue un grand intérêt pour les artistes de l´atelier artistique Paris.

Le portrait a été une des énigmes de Van Gogh pour les chercheurs, notamment pour les spécialistes de l´école de dessin Paris. Pendant la première exhibition de la toile au publique en 1908, le modèle a été présenté comme le jardinier. Plus tard on le nommait de fermier,de paysan, de moissonneur. Jusqu´à présent toutes les tentatives de l´identifier ont donné à faux.

atelier artistique paris

Jardinier Vincent van Gogh Septembre 1889, 61 × 50 centimètres

Récemment une note inédite de Louis Poulet a été découverte dans le musée Estrine à Saint -Remy -de -Provence, où il parlait de ce que lui avait raconté son grand-père François mort en 1954. François Poulet a été hospitalier et cocher à l´hospice le même temps que Van Gogh y était en traitement. Souvent il a accompangé l´artiste audelà du territoire pour qu´il puisse dessiner le paysage provençal. Louis écrit dans  sa note que son grand-père lui a dit que le nom du jeune homme représenté sur la  toile « le Jardinier » était Jean Barral.  L´histoire de la création du tableau est inclue dans le programme des cours du soir beaux arts Paris.

Cette version semble coller à la réalité. Jean Barral est né le 21 janvier 1887. Dans l´act de son mariage à Saint –Rémy- de- Provence il a été inscrit comme « cultivateur » c´est à dire un fermier, et pendant la naissance de sa fille comme « journalier ». Donc il est très concevable qu´il a travaillé dans les jardins ou dans les champs de l´hospice. L´année de la création du tableau Jean Barrel avait 28 ans, alors son âge correspond à l´âge du personnage représenté sur la toile.

école de dessin paris

Quelques générations de la famille Poulet ont vécues non loin de l´hospice, ils ont aussi gardé leur nom. La famille Poulet a vécue près de l´hospice. D´après leurs mémoires le critique d´art Martin Beyli a pû relever l´histoire de vie de Jean Barral. Il était fils d´un vannier étant toujours sur les chemin. Le garçon est né à une heure du matin dans le chariot de son père à 6 kilomètres au nord de Saint-Rémy-de-Provence. On peut trouver plus d´information sur ce personnage et sur les autres personnages des tableaux du maître aux cours du dessin week end.

Sur le portrait Jean semble d´être l´ incarnation du jeune optimisme, mais il avait une rude épreuve à passer dans son avenir. Le 10 mai 1890 sa femme a donné la vie à leur fille Adeline, leur premier enfant. Malheureument l´enfant est mort cinq jours après sa naissance. C´était la veille du départ de Van Gogh de l´hospice. Peut être le peintre n´a jamais appris quel malheur est arrivé dans la famille de son ami. Jean Barral est mort en 1942.

Le tableau serve souvent de  la représentation illustrative pour les artistes débutants, y compris les étudiants de l´atelier de la ville de Paris. En 1998 le portrait a été emporté de la Galerie Nationnale de l´art moderne à la suite d´un brigandage, mais quelques semaines après les policiers ont retrouvé le tableau enveloppé dans une couverture et caché sous le lit dans un appartement à proximité de la Galerie. A présent le tableau est mis à disposition à la Fondation Vincent van Gogh à Arles pour l´exposition « Soleil chaud, soleil tardif. Les modernes indomptés.»(jusqu´au 28 octobre).

cours du soir beaux arts paris

La conservatrice du musée à Rome Barbara Tomassi dit que l´information sur le modèle supposé est «  vraiment nouvelle, intéressante, et mérite une étude plus approfondie». Elle considère que l´identification de Barral est « vraisemblable » et ajoute qu´elle voudrait en voir des preuves.

Nos textes sont faciles à lire. Nous écrivons pour vous, mon cher lecteur. Je vous recommande également de lire nos autres articles qui se trouvent dans la section Blog de notre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *